Parlons des femmes

La totalité de mes billets sur le soccer canadien était sur l’équipe masculine. (Bref, tous sauf celui sur la retraite de Kara Lang) Je pense que je n’ai pas mentionné que nous avons une équipe féminine neuvième au monde et qui selon moi a le talent pour gagner la Coupe du Monde 2011 qui aura lieu cet été en Allemagne.

L’équipe entraînée par l’italienne Carolina Morace est rendue sixième au monde, un sommet au classement FIFA. Après avoir remporté le championnat de la CONCACAF féminin (même si elles ont eu de l’aide du Mexique qui ont battu les Américaines), elles ont poursuivi leur excellente forme en gagnant le tournoi international de Sao Paulo, dans lequel le Brésil participait, même si les 2 matchs entre le Gros Rouge (traduction libre de Big Red) et la sélection brésilienne se sont soldés par des matchs nuls. En janvier, elles ont participé au tournoi des 4 nations en Chine où elles ont très bien fait en terminant deuxième, derrière les Américaines, avec des victoires contre la Suède et l’équipe hôtesse.

En mars, le Canada remporté pour une deuxième année consécutive le tournoi de Chypre. Ce tournoi n’avait pas tant d’adversaires redoutables, mais elles ont battu les équipes devant elles.

Cette équipe est menée par sa capitaine Christine Sinclair qui possède plus d’une centaine de réalisations (116) en 155 sélections. La numéro 12 est considérée par ses coéquipières comme la meilleure joueuse au monde parce qu’elle est capable de sortir plusieurs trucs de son sac.

Une joueuse que vous devriez surveiller maintenant pour les prochaines années est l’universitaire Jonelle Filigno. Graduée de l’équipe U-20, elle a œuvré au tournoi de la CONCACAF et a surpris plus d’un et elle a continué à obtenir sa  place lorsqu’elle n’est pas à l’Université Rutgers. Elle a été d’ailleurs  la meilleure buteuse de l’équipe lors du tournoi de Chypre, ex aequo avec la défenseure Emily Zurrer.

Je vais également vous insérer une équipe-type que Morace aime utiliser. Erin Mcleod est la portière. Les Québécoises Marie-Ève Nault et Rhian Wilkinson évoluent au position de défenseures latérales. La centre de la défensive est occupé par Zurrer et Candace Chapman. Le  milieu de terrain est mené par la fabricante de jeu Diana Matheson.  Sophie Schmidt et Kaylyn Kyle, deux partenaires de jeu des Whitecaps de Vancouver, complètent le trio. En attaque, Sinclair et Filigno sont complétées par Melissa Tancredi.

Le Gros Rouge est une équipe passionnante. Cette équipe pourrait faire quelque chose de très spécial cet été en Allemagne. Malgré le fait que le Canada évoluera dans un groupe A difficile avec l’équipe hôte, les Bleues ainsi que les Super Falcons du Nigéria, l’équipe a assez de talent pour causer des surprises aux grosses équipes et même possiblement de remporter la Coupe du Monde comme le disent certains optimistes.

Publicités

A propos latetedefred

Fan de TV et de sports et étudiant. Parlant beaucoup de foot (le vrai)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s