Le bronze: et après?

Une page d’histoire dans le football canadien a été écrite. L’équipe nationale féminine a remporté la médaille de bronze lors de la compétition olympique de Londres. Cependant, il faut penser au futur de cette équipe, car les prochains matchs officiels de la FIFA de l’équipe senior n’auront pas lieu avant la Coupe du Monde qui aura lieu au Canada en 2015. Les Canadiennes pourraient par contre participer au championnat nord-américain, la Coupe de l’Or. Cependant, les États-Unis n’avaient pas participé à ce tournoi en 1998, un an avant que le pays de l’Oncle Sam soit l’hôte de l’événément principal de soccer féminin.

Un moment qu’on peut déjà regarder est la Coupe du Monde des moins de 20 ans qui commencera le 20 août. Certaines de ces jeunes filles pourraient bien joindre l’équipe sénior très bientôt. Si on prend l’équipe qui a participé à la Coupe du Monde des moins de 20 ans de 2008, 3 jeunes dames ont percé l’équipe nationale lors de la Coupe du Monde 2011 et des Jeux de Londres. En effet, la défenseure Chelsea Stewart, la milieu Kaylyn Kyle ainsi que l’attaquant Jonelle Filigno ont réussi cet exploit. Il sera intéressant de voir ce qui arrivera des nouvelles joueuses.

Au soccer féminin, les Olympiques vont souvent signifier le chant du signe pour des joueuses de l’équipe senior. La majorité des joueuses de l’équipe médaillée auront plus de 30 ans en 2014. Karina LeBlanc, Melissa Tancredi, Marie-Eve Nault, Kelly Parker et Rhian Wilkinson ont déjà soufflé leur 30 bougies. Erin McLeod, Carmelina Moscato, Candace Chapman, Lauren Sesselmann, Melanie Booth, Diana Matheson et Christine Sinclair les auront en 2015. Bref 12 des 21 qui étaient avec l’équipe auront la trentaine. Certaines prendront leur retraite. Il sera difficile de dire qui la prendra. Cependant, la possibilité de jouer un dernier tournoi à la maison va intéresesr certaines de ces femmes de continuer pour faire leur place aux Olympiques.

Il y a également la structure d’entraînement. Une nouvelle ligue américaine devrait être annoncée plus tard aujourd’hui et comptera 8 équipes dont 4 ont été confirmées. Une équipe canadienne pourrait bien faire partir du groupe comme on l’a vu dans les USL et la NASL. Dans le cas échéant, une équipe au nord du 49e parallèle nord pourrait conserver plusieurs internationales canadiennes dans la même équipe, ce qui permettrait aux joueuses de jouer un plus grand nombre de matchs. Également, il y a la possibilité que des compagnies privées soient intéressées à subventionner une ligue de soccer féminin. Cependant, une ligue nationale n’est pas une bonne idée, il faudrait décider de l’endroit où la compétition aurait lieu. Il y a 6 clubs canadiens de W-League entre Québec et London. Certains ont démontré un intérêt dans un cas d’une ligue de plus haut niveau que la W-League, qui est  une ligue pour les universitaires amateures. L’enthousiasme des compagnies privées pourrait créer des situations comme celles-là.

Il y a également les joueuses qui n’étaient pas là cette fois-ci. La joueuse d’avant Alyssa Lagonia évolue pour l’instant avec les Doncaster Belles en D1 anglaise. Également, la buteuse Mallory Outerbridge a été une joueuse exceptionnelle pour la Fury d’Ottawa lors des deux dernières saison amenant son équipe à deux finales de W-League dont un championnat. Plusieurs autres joueuses comme les arrières Bryanna McCarthy et Shannon Woeller ont eu de courts séjours avec l’équipe sénior. Puis, qui sait, le Canada pourrait avoir une autre Lauren Sesselmann, qui est devenue éligible pour le Grand Rouge, parce que son père est né sur une station militaire à Terre-Neuve.

Bref, beaucoup attend Herdman. Si À nous le podium continue d’apporter ces montants, le Canada pourra rester avec les meilleures équipes. Cependant, il ne faut pas s’asseoir sur ses lauriers, car les pays européens deviennent meilleurs. Même l’Espagne commence à être compétitive lors des épreuves de jeunesse. Il sera intéressant de voir le futur du soccer féminin dans les prochaines années. Que fera également le nouveau directeur technique qui devrait selon le président de l’ACS, Peter Montopoli, être embauché d’ici septembre?

Publicités

A propos latetedefred

Fan de TV et de sports et étudiant. Parlant beaucoup de foot (le vrai)
Cet article, publié dans Équipe féminine senior, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s